26/09/2008

La Maddalena, archipel entre Sardaigne et Corse

 

Bac Palau - La Maddalena


 Première étape obligatoire pour ceux qui n'ont pas de bateau : le bac. 20 minutes de traversée et vous voilà sur l'ile de La Maddalena ainsi que sur Caprera, reliée par un pont très bas. Caprera fut choisie par Garibaldi pour venir y finir ses jours avec Anita, sa femme rencnntrée en Amérique du Sud.

Revenons à La Maddalena et racontons son histoire.

Partance

L'archipel de La Maddalena est né du détachement de la masse granitique de la Gallura et de l'augmentation du niveau des eaux de la Méditerranée après la dernière glaciation. Cet archipel est constitué de 7 iles mineures plus de nombreux ilots éparpillés tout autour. Santa Maria, Budelli, Spargi, La Maddalena, Caprera, Santo Stefano pour la Sardaigne, Lavezzi, Cavallo et l'Isola Piana pour la Corse. Nous sommes donc là à la frontière entre la Corse et la Sardaigne, entre la France et l'Italie.

Les premières traces de présence humaine dans l'archipel remonte au nèolithique !  

Fanal au milieu du canal

Le ferry nous emmène donc sur cette île hors de notre île Sardaigne ! Plus près de la Corse, elle en a pris certains accents ou travers qui font que ses habitants sont appelés les "Parigini" ou parisiens ! Pourtant la vie n'est pas chère à La Maddalena, au contraire de la Gallura. Les habitants sont encore un peu plus imbus d'eux même que les térésins (Santa Teresa) et ce n'est pas peu dire.

La présence de la Marine italienne, d'une base américaine sur l'île voisine de Santo Stefano, de la ferme où Garibaldi finit ses jours sur la troisième île de l'Archipel, Caprera, fait de La Maddalena une petite ville animée, avec une rue principale étroite mais remplie de boutiques sympas et diverses, de petits bars ou de glaciers.

Le bord de mer et la promenade du port sont autant de lieux de ballade au rythme tranquille de la vie méditerranéenne.

La Maddalena, Ville

 La ville de La Maddalena s'étale sur une colline, des rues étroites montent vers l'hôpital et le Lycée qui se situent en haut de la ville. On peut découvrir en passant un ancien couvent qui n'a pas encore trouvé sa nouvelle fonction !

La Maddalena, ancien couvent

 

Ainsi qu'une ancienne prison qui elle s'est trouvé de nouveaux locataires tout à fait respectables !

La Maddalena, ancienne prison devenue habitation

On y trouve malgré la ville, des petits coins, au fond des ruelles, bien verts et bien sympas.

 

La Maddalena, au détour d'une ruelle

Ensuite, nous voilà partis, à la découverte du reste de l'île, plus sauvage, plus balnéaire.

Commençons par Spalmatore, une plage visitée surtout l'été par les bateaux des cités voisines (Palau, Santa Teresa, Bonifacio) qui proposent une excursion à l'Archipel.

Endroit très joli et surtout facile d'accostage.

Spalmatore, le mole

En poursuivant la route qui longe le littoral de l'île, vous rencontrerez de jolies criques et parmi celles-ci, tout de suite après Spalmatore, se trouve Porto Massimo, construction récente mais bien intégrée dans le paysage granitique et sauvage de ce coin de La Maddalena. Un joli port de plaisance, les eaux transparentes de ce bras de mer qui mène à une petite plage de sable blanc.... un peu trop proche de la route, mais le trafic n'est pas énorme.

Porto Massimo, village et petit port

On trouve également sur une colline, bien isolé, un club touring, dont les huttes sont éparpillées dans le maquis et dont la vue doit  être surprenante.

La Maddalena, Village du Touring Club

Poursuivant la route côtière, vous arriverez à l'Ouest de La Maddalena. Les plages y sont plus sauvages et la mer souvent plus agitée, puisqu'au Nord Ouest souffle le mistral et à l'Ouest le ponente, les plages de Baia Trinità et Bassa Trinità sont donc le paradis des surfistes. En ce week-end du 15 août, quand nous l'avons visitée, nous y avons trouvé une dizaine de voitures seulement ! Alors que la Sardaigne atteint son sommet de fréquentation la semaine du 15 août !

 

Bassa Trinità par mauvais temps

Dans une anse de la côte ouest, protégée des vents dominants, une dune de sable fin ! Au pays du granit, on croit rêver !

Baia Trinità, des dunes !

Passons, grâce à un joli pont levis version simple, à l'île de Caprera, connue essentiellement pour être le lieu de sépulture de Garibaldi. Elle est fort différente de La Maddalena, d'abord parce qu'elle possède une pinède, et ensuite qu'aucune construction privée n'existe sur cette île.

Caprera, les pins font ombre

Quelques bâtiments militaires ont été rehabilités en musée et en centre de recherche sur les dauphins. Le musée Garibaldi, situé de l'autre côté de Caprera, reçoit chaque année des milliers de visiteurs venus découvrir le lieu de retraite de Garibaldi et Anita. Il choisit la tranquillité de ce coin de Caprera pour y construire une ferme et vivre en paysan les dernières années de sa vie trépidante de militaire rassembleur, initiateur de l'union de l'Italie.

Musée Garibaldi (au loin)

L'île de Caprera possède également ses plages, comme celle ci-dessous, appellée Plage des Due Mari, soit des Deux Mers, puisqu'une espèce de presqu'île donne naissance à deux plages sur son isthme. Quelques courageux touristes s'exposaient, ce jour-là, au soleil et au vent ! 

 Caprera, plage des Due Mari

Outre le sable blanc, Caprera possède aussi ses rochers de granit, comme toute la Gallura. Ces rochers qui prennent des formes étranges suivant le point de vue ou la lumière... des milliers de personnages, animaux fantasmagoriques ou légendaires à découvrir. J'en parle dans d'autres reportages.

Caprera, paysage granitique

Attention marin, cette zone maritime est peuplée d'écueils ! De nombreux naufrages ont eu lieu dans les bouches de Bonifacio, et près des diffèrents îlots du Parc Naturel de La Maddalena, zone protégée, donc où la pêche est interdite, même la pêche sous-marine, des fois que des petits malins voudraient passer inaperçus ! Les constructions sont interdites sur les îles de Spargi, Budelli, Santa Maria. Santo Stefano, depuis le départ des militaires américains, attend une réhabilitation digne de sa qualité (!) d'île incontaminée (j'ai des doutes pour la radio activité). Et La Maddalena accueillera en juillet 2008 le sommet du G8. Espérons que nous trouvions tous l'opportunité de s'insérer dans un fonction quelconque pour gagner quelques sous sous.

 Canal Maddalena-Caprera... c'est là qu'on trouve de beaux écueils

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 


 


 


 


 






Commentaires

dommage que personne ne soit intéressé par mon sujet "Maddalena".. je suis un peu triste que je n'ai eu aucune commentaire.. mais la loi du blog est impénétrable et il faut se faire à la désillusion de ne pas avoir de "répondant"...bouuuuuuuuuuu

Écrit par : Loren | 06/10/2008

Quelle est belle " mon " île !

Écrit par : Diavoletta | 11/10/2008

dis tu vas nin faire ta difficile! Je rigoole... comme tu dis, c'est la dure loi des blogs et comme dirait Dardenne (tu vois qui c'est, encore?) Ca monte, ça descend... ne te tracasse pas, je lis tout ce que tu écris, même si je ne commente pas tjs. Biz

Écrit par : Oly | 13/10/2008

retour des plages je rentre de l'ile de la maddalena hier (13/10/08) que de beeles choses. vraiment paradisiaque toutes ses plages,séréna,napolitane,giardélli......les gens sont acceuillants les prix sont corrects. de tres bons souvenirs.

Écrit par : piccioli | 14/10/2008

oui il est beau ton reportage! je vais aller sur le net voir les prix:)!
tes photos sont vraiment chouettes. de belles couleurs! et c'est assez aride comme j'aime ce coin. bon, c'est beau, rien à dire!
ah! il faut que je te dise, je n'ai pas pu visionner la dernière photo, il y a yn vide, je ne sais pas! peut-être sous firefox? là je suis avec IE!
bisouilles!!!!!

Écrit par : mimi | 14/10/2008

Je viens de faire un tour sur ce blog et j'ai oublié pendant quelques minutes la pluie du jour.
Et toi, tu viens en vacances en Belgique ? un peu bizare, ça .... ( mdr)

Écrit par : marieke. | 01/11/2008

Bonjour,
voilà que le jardin me laisse le temps de voyager un peu virtuellement et j'ai apprécié ce cadeau que tu m'offres
belle soirée, bisous

Écrit par : nanny | 19/11/2008

Mamma mia che posto magnifico! Comme on ne vit qu'une fois...
;-)

Écrit par : Tony | 18/12/2008

minghia ho ! comme dirait mon fils proprio come lo dici tu... lo sai che pensavo che salvatore in sicilia faceva Salvo e non Turi.. la mamma del mio Salvatore lo chiamo torucciu (come il tuo turiddu...) Note que la terminaison ddu me semble très sarde ! .. sais pas si t'as vu mais notre terrain à la campagne (sur mon autre site) s'appelle Lu Stazzittu (pour Lu Stazzu (le terrain) piccolo e aussi pour Sta zitto.... genre construction pas autorisée..gardez le silence, ne vendez pas la mèche) ;-)

Écrit par : Loren | 20/12/2008

Un petit tour par ici pour te souhaiter le meilleur
Bon tu les recevras en Corse
beau dimanche

Écrit par : Nanny | 04/01/2009

bon, le pc tourne rond après quelques réparations, mais pour le portable c'est pire...
j'espère que ca va chez toi, avec ton homme et ton "gamin"
ici, il a neigé!
bonne semaine bisous

Écrit par : philou | 09/03/2009

suis allée l'été 2010 dans la région d'orosei et enchantée de nos découvertes,nous retournons en sardaigne cet été.suis à la recherche de sites à voir et viens de tomber sur votre site.sommes également belges.voudrais aller à l'île "la maddalena"",mais à la lecture de vos commentaires,il me semble que la voiture est indispensable pour rayonner dans l'île, ou existe -t-il des services de transport en commun.bien sur,nous louons une voiture,mais quant a la mettre sur bateau ,c'est peut-être plus ardu. voilà ma question.si vous pouvez un peu m'éclairer,ce serait sympa .merci et bonne journée

Écrit par : leonard bernadette | 04/01/2011

suis allée l'été 2010 dans la région d'orosei et enchantée de nos découvertes,nous retournons en sardaigne cet été.suis à la recherche de sites à voir et viens de tomber sur votre site.sommes également belges.voudrais aller à l'île "la maddalena"",mais à la lecture de vos commentaires,il me semble que la voiture est indispensable pour rayonner dans l'île, ou existe -t-il des services de transport en commun.bien sur,nous louons une voiture,mais quant a la mettre sur bateau ,c'est peut-être plus ardu. voilà ma question.si vous pouvez un peu m'éclairer,ce serait sympa .merci et bonne journée

Écrit par : leonard bernadette | 04/01/2011

bonjour Bernadette
j'étais dans la région de sta teresa en septembre dernier, j'ai même eu l'occasion de rencontrer
pas de souci pour mettre ta voiture sur le bâteau, c'set un grand même si on est empilé comme des sardines :-)
tu peux même acheter ton billet à bord, facile
pour le reste tu eux toujours d'adresser à moi via mon blog
a+

Écrit par : philou | 04/01/2011

à la Maddalena, il est possible de circuler en bus... au moins là les transports en commun sont au service du touriste.... pour la cote d'olbia à santa teresa, il existe un bus mais slmnt 4 fois par jour... La Maddalena ce sont des autobus comme en ville.
pour plus d'explications, mon adresse mail de belge vivant en sardaigne c'est sofilo@hotmail.com. à bientot

Écrit par : Loren | 08/01/2011

Bonjour,


J'envisage de partir la semaine du 15 aout à la maddalena et je me demande s'il y a beaucoup beaucooup de monde sur les plages ou pas ?
Merci pour votre reponse et pour ce petite reporatge photo !

Écrit par : lemonnier | 31/03/2011

Le 15 aout, c est ferragosto pour les italiens...le week-end le plus charge en absolu pour tous les sites et touristiques et balneaires.... il n y a pas enormement de plages a La Maddalena et elles sont relativement petites par rapport a ce qu on connait sur la manche. le jour de ferragosto c est l occasion pour les familles de faire un pic nic a la plage... avec la pasteque, le petit cochon etc... je ne vous dit donc pas l affluence... si vous pouviez choisir un autre moment, vous profiteriez bien plus de la beaute de ces iles. bien a vous. Loren

Écrit par : Loren | 31/03/2011

Bonjour,
Votre blog donne des envies de visite.... Nous avons des enfants "ados", le centre de l'ile est il animé le soir ? Y a t'il des restaurants sympas, de quoi se ballader après 20 h ?
Merci de votre réponse,
Cordialement,
E. Barthélemy

Écrit par : Barthelemy | 25/04/2011

Sur l ile de La Maddalena, pas de problemes de sortie pour les ados !! il y a bcp de vie.. les jeunes se retrouvent sur le port ou dans les environs. Il n y a pas un vrai interieur de l ile, puisqu elle est tres petite. Et La Maddalena est une des stations balneaires qui beneficient de transports publics, le bus pour aller du centre vers les plages, pour aller du centre vers les endroits plus confines... et retour.

Ne vous faites pas de souci

Par contre, si vous parlez du centre sardaigne... c est comme la corse profonde... mefiance, silences, et peu de confidences ;.-))

Écrit par : Loren | 28/04/2011

Magnifiques vos commentaires et photos. Nous partons vendredi pour la Sardaigne , j'ai réservé un hôtel au Nord-est , nous voulions visiter cette belle île et l'archipel mais je lis que le bateau reliant les îles du nord ne fonctionne que jusqu'au 30 septembre. Est-ce vrai car nous désirerions passer au moins une nuit à la Maddalena mais notre hôtel au N-E est réservé jusqu'au 2/10 ?
Y a t'il un bateau qui va jusqu'à Bonifacio ? Nous y avons été en voyage de noces il y a 37 ans mais impossible de prendre un bateau, il y avait trop de vent cette fois-là.
A bientôt.
Danielle

Écrit par : danielle | 17/09/2011

Merci pour les compliments. La Maddalena est reliée à Palau toute l'année par la compagnie Saremar. Il y a un bateau toutes les demi-heures et la traversée dure 20 minutes... donc pas de souci ! Il y a peut etre un trajet qui saute à l'heure du midi (12h30 ou 13h00, je ne sais plus). La Maddalena a l'avantage d'avoir des bus qui sillonent l'ile. C'est une petite ville vivante et sympa.... à visiter meme en vélo à louer sur place ou en mobylette !! qui sait.
Si vous etes venus la dernière fois en Sardaigne, il y a 37 ans... je peux vous dire que ça a vachement changé. Moi j'ai connu la Sardaigne en 1971... et tant les villages se sont étoffés, tant la mentalité à changer. Mais le sarde est toujours hospitalier et serviable... il ne comprend pas toujours le français mais il fait un effort ! Je vous souhaite en tout cas d'excellentes vacances sur notre belle ile.

Écrit par : Loren | 17/09/2011

un petit coucou de l'Irlandais aui a "dû" reprendre le travail il y a 6 mois
mais je rebiens de temps en temps sur le lieu nos vacances il y a un an..
bises à toute la famille

Écrit par : philou | 18/09/2011

Magnifique
Nous y allons en avril, il me tarde déjà d'y être....

Écrit par : isabelle | 28/02/2012

J'ai déjà visité plusieurs endroits de la sardaigne (du nord au sud), c'est une ïle magnifique, mais cette anné pour la première fois je passerai deux semaines à la Maddalena, je suis sûr que je m'y plairai par contre, serait-il possible de m'indiquer les plus belles plages et pourquoi pas un circuit intéressant à visiter.
Merci

Écrit par : Riccardo | 22/06/2012

Pour Riccardo,

Il y a toutes sortes de plage à La Maddalena, faut faire le tour et trouver celle qui te plait le plus. Il faut aussi tenir compte du vent et donc le choix est parfois forcé par les alèas du temps.... Il y a une plage splendide et peu fréquentée vu son accès très difficile sur l'ile de Caprera, il faut descendre pendant une bonne demi heure sur un sentier au milieu des rochers de granit, je ne connais pas le nom mais il y aura bien quelqu'un pour t'indiquer, c'est dans la zone sauvage de Caprera, au Nord, je pense, là ou l'ile est la plus haute.
Question circuit, il est intéressant de passer une journée sur un bateau (plus ceux de petite taille, c'est plus sympa) qui fait la "gita alle Isole", càd une excursion aux iles de l'Archipel, soit Spargi, Budelli, Santa Maria, Cala Corsara, la Spiaggia Rosa, et aussi les iles corses, réserves naturelles toutes les deux, il n'y a que des touristes.... la journée, si tu viens au mois d'aout ce sera un peu encombré mais en juillet ou en septembre c'est déjà plus agréable. Bon séjour à La Maddalena

Écrit par : Loren | 23/06/2012

Post Scriptum: de belles formes arrondies comme sur la photo, c'est du très beau granite avec des fissures qui vont très profond ! ce n'est pas dû à un volcan !

Écrit par : Michel RIOU | 07/08/2012

Post Scriptum: de belles formes arrondies comme sur la photo, c'est du très beau granite avec des fissures qui vont très profond ! ce n'est pas dû à un volcan !

Écrit par : Michel RIOU | 07/08/2012

je suis allée cet été au départ de Bonifacio à la Maddalena et à Caprera. J'aime beaucoup je reviendrais.

Écrit par : MARILYN | 28/08/2012

merci... c'est très beau et différent de la Gallura

Écrit par : Loren | 29/08/2012

Je découvre ce soir seulement votre blog alors que mon mari et moi-même partons mardi prochain pour OLIENA. Je me réjouissais depuis un moment déjà de visiter cette jolie île mais après avoir vu les photos, je "piaffe" carrément d'impatience ! Merci pour les photos, les commentaires.

Écrit par : Bernadette COLLET | 31/08/2012

Bonjour à vous,
Je decouvre votre blog par hasard, très sympa mais il est arreté ou toujours en fonction ?

je vous mets mon blog moi aussi je suis une Sarde mais née en France et j'adore comme beaucoup la sardaigne qui est une île magnifique;

Mon blog : http://souvenirsdelasardaigne.midiblogs.com/

Cordialement.
A prestu Ornella

Écrit par : Ornella | 23/01/2013

Elle est belle la Maddalena!!!! polluée à mort par les américains et leurs engins nucléaires !!! sous-marins qui relachent les déchets radioactifs à quelques encablures des côtes et tout leur arsenal missiles et autres stockés à San Stefano e Maddalena!!! d'où le taux élevé de cancers et leucémies de ses habitants!!! bonnes vacances! bande d'ignorants!!!!

Écrit par : Doriani | 26/08/2014

ps
oui les plages sont magnifiques! l'eau bleue transparente, climat ensoleillé et ciel bleu, habitants accueillants etc....mais ce paradis est devenu l'enfer depuis 1972, date à laquelle les américains ont pris possession des lieux et ont développé leurs installations et activités nucléaires jusqu'à aujourd'hui,
avec une accélération de développement d'activités depuis 2000 à nos jours!!! la Sardaigne est devenue le terrain de jeux d'éssais d'armes de toutes sortes, missiles tirés en mer et de mer à terre!!! la pollution au thorium 232 et radioactivité est présente terre et mer!!! cancers, leucémies, malformations nouveaux nés et animaux diformes!!!
la cupidité des gouvernements italiens succéssifs y est pour quelque chose, les Sardes n'ont que leurs yeux pour pleurer!
et sont impuissants malgré les dénonciations des verts et personnes révoltées par les agissements criminels des militaires, pas seulement américains!!!
sites militarisés: salto di Quirra, Maddalena, Teulada, Perdas de fogu, Capo frasca...Ceci est la triste vérité, pauvre Sardaigne!

Écrit par : Doriani | 26/08/2014

A Doriani.. les américains sont partis il y a 5 ans au moins, laissant la population se La Maddalena face a de nouveaux défis pour combler le manque a gagner provoqué par leur départ. Il leur reste le tourisme. Si on essayait de ne pas les faire fuir....je ne nie pas le problème du taux élevé de cancers et autres maladies bizarres. En Corse aussi, on parle alors du passage du nuage de Tchernobyl. Il y a encore d'autres cachettes en Sardaigne pour les missiles ou autre bombe atomique : comment que fait-il que l'eau des sources du Monte Limbara est radio active.
Mais restons optimistes et regardons la beauté DD que la nature nous offre, elle qui se donne tant a faire pour rééquilibrer les conneries des humains aveuglés par la peur.

Écrit par : Loren | 26/08/2014

Les commentaires sont fermés.