16/01/2008

un produit d'origine protégée (DOP)

carciofi spinosi qualité DOP

Je vous présente le "carciofo spinoso", traduction : l'artichaut épineux, qui pique, quoi !
C'est un produit cultivé essentiellement en Sardaigne, exporté dans toute l'Italie et meme plus loin, mais là je n'en suis pas sure.
Avez-vous déjà rencontré cette espèce qui pique sur les marchés en France ou en Belgique ?
L'artichaut épineux donc, est petit, tire sur le violet, a des picots sur les pointes des feuilles, et de la fleur, et sur le tronc. Armez-vous donc de gants, meme pour aller les acheter ! Une gentille vendeuse se fera sans doute un plaisir de déjà vous oter quelques feuilles piquantes. Prix actuel : 50 à 80 centimes pièce.
La partie comestible se résume à 15 cm3 max. Comme les artichauts qu'on trouve dans les magasins, en bocaux, dans l'huile.
Autre problème de l'artichaut, quand on le nettoie, quand on le tranche, fatalement les mains touchent le légume... et bien ça tache vachement, les mains sont très vite noires, surtout dans les parties déjà abimées par les vaisselles, les lessives, le potager etc... Mettez donc des gants de latex...ça évite les picots et les doigts de fermière.
Cet artichaut peut se manger cru en salade. Nettoyer le tronc de ses fils, la fleur de toutes les feuilles dures, taillez la pointe et coupez en 8e. Parsemez sur une salade mixte ou servez seul arrosé d'une toute bonne huile d'olive première pression à froid (voir oliviersdeflorence.skynetblogs.be) et d'un filet de citron ou de vinaigre balsamique pour rester dans la tradition italienne.
Cet artichaut peut se manger à l'étouffée. A tout petit feu, sur une base d'huile et d'ail en gros morceaux, pour le gout. Faire cuire couvert à tout petit feu pendant au moins 20 minutes, jusqu'à ce que tout soit légèrement caramélisé.... un délice (recette personnelle).
En Sardaigne, ils mangent l'agneau casserole sur un lit d'artichauts et de pommes de terre. Ou l'agneau au four, sur des artichauts mais alors là, il faut mouiller.
Et puis en pleine saison de l'artichaut, quand ils ne savent plus où les mettre tellement ils en ont récolté. Quand à ce moment là, le prix descend et arrive entre 20 et 50 centimes pièce, on prépare les artichauts sous huile.
Il faut au moins 30 artichauts. Enlever les feuilles dures et tailler la pointe quand les feuilles se coupent facilement. Réserver, comme ils disent. Faire bouillir 1 litre d'eau bien salée et 10 cl de vinaigre blanc. Plonger les artichauts réduits (pas le tronc). Laisser trois minutes. Bien égoutter. Remplir délicatement les bocaux avec les artichauts fond vers le bas. Remplir ensuite d'huile d'olive.
Et là, vous choisissez l'huile que vous préférez. Certaines personnes n'aimant pas le gout trop relevé ou trop fruité de l'olive, il est parfois conseillé d'utiliser une huile peu parfumée. Mais moi personnellement, je ne mettrai jamais que de l'huile d'olive, les autres huiles, je n'utilise jamais, à part pour la friture.
Variante : vous avez acheté ces beaux artichauts sur leur tronc princier. Et bien moi, avant de les consommer, de les cuisiner... je les laisse deux, trois jours, dans un vase, sans eau, en bouquet. Seulement pour les admirer. J'aime
un bouquet d'artichauts, beau comme un coeur

Commentaires

les bouquets modernes comportent de plus en plus de légumes en fleur ou en branche, cela donne plus de "force" et apporte des tons inexploités
toujours vaseux mais tel le roseau, on essaie de rester droit...
bonne journée biz

Écrit par : philippe | 17/01/2008

on en a! on les mange au tout début du printemps avec les fêves, les cébettes, les radis... une assiette de fraîcheur mais c'est vrai que çà tache!

Écrit par : mimi | 07/02/2008

c'est quoi les cébettes ? suis-je aussi bette ? miam miam les fèves fraiches (c'est aussi dans mon livre de recettes provençales). sais tu qu'ici en Sardaigne une proportion importante de la population est atteinte de "favisme" (je ne sais pas si ça existe sous cette formulation là en français). C'est une forme d'allergie aux légumineuses dont ils peuvent meme mourir! Et l'anémie méditerranéenne aussi, en très grand pourcentage.. mais là j'ai lu une explication intéressante. Il semblerait que le corps s'est mis en anémie pour ne pas attraper la malaria qui, jusqu'en 1950, frappait encore pas mal, et en Corse, et en Sardaigne. Toi, tu n'as pas l'anémie méditerranéenne, sinon tu te serais épargné le palud. bon week-end mimi et à bientot

Écrit par : loren | 08/02/2008

Les commentaires sont fermés.